Utilisation de la connexion à la base de données selon l'ancienne méthode pour les Listes de valeurs

  1. Suivez les étapes de 1 à 5 dans Connexions à des bases de données externes pour les Types d'Objet.
  2. Dans M-Files Admin, dans l'onglet Connexion à une Base de Données Externe de la boîte de dialogue Propriétés de la Liste de valeurs, sélectionnez Connexion à la base de données selon l'ancienne méthode.
  3. Cliquez sur Configurer.
    Résultat :La boîte de dialogue Configure Connection to External Database s'ouvre.
  4. Cliquez sur le bouton Définir situé à côté du champ Chaîne de connexion OLE DB (depuis le serveur).
    La syntaxe de la chaîne de connexion est différente pour chaque fournisseur Object Linking and Embedding Database (OLE DB) utilisé pour l'établissement de la connexion à la base de données externe. Si Open Database Connectivity (ODBC) est nécessaire pour créer la connexion, il faut accéder au stock de données via OLE DB et ODBC. Pour obtenir une liste des fournisseurs recommandés, consultez Recommandations du fournisseur pour les connexions aux bases de données externes.
    Remarque : M-Files Admin affiche uniquement les fournisseurs OLE DB disponibles sur l'ordinateur exécutant M-Files Admin. Si votre M-Files Server se trouve sur un hôte différent, assurez-vous que la chaîne de connexion OLE DB sélectionnée fonctionne également depuis l’ordinateur exécutant M-Files Server.
    Résultat :La boîte de dialogue Propriétés des liaisons de données s’ouvre.
  5. Dans l’onglet Fournisseur, sélectionnez Microsoft OLE DB Driver for SQL Server dans la liste et cliquez sur Suivant >>.
    Les autres fournisseurs peuvent avoir des options différentes dans les onglets Connexion et Avancé. L’onglet Tout comporte toutes les propriétés de connexion disponibles sous la forme d’un tableau de valeurs.
    Remarque : Nous ne recommandons pas l’utilisation des moteurs de base de données Microsoft Access redistribuables pour importer les listes de valeurs ou les types d’objet provenant d’un fichier Excel.
    Résultat :L'onglet Connexion de la boîte de dialogue Propriétés des liaisons de données s'ouvre.
  6. Dans le champ Sélectionnez ou tapez un nom de serveur, saisissez le nom de votre Microsoft SQL Server.
  7. Dans la section Entrez les informations pour la connexion au serveur, sélectionnez :
    • Authentification Windows : Sélectionnez cette option pour utiliser un compte Microsoft Windows pour la connexion. Dans ce cas, la connexion utilise les identifiants utilisés pour l’exécution du service M-Files Server.
      ou
    • Authentification SQL Server : Sélectionnez cette option pour utiliser une connexion Microsoft SQL Server. Saisissez les identifiants dans les champs Nom d’utilisateur et Mot de passe, puis cochez la case Autoriser l’enregistrement du mot de passe.
    Remarque : Le pilote ODBC ne prend pas en charge tous les caractères spéciaux. Si votre connexion utilise ODBC , les valeurs contenant des caractères spéciaux doivent être placées entre accolades. Le format correct est {nom d'utilisateur ou mot de passe}.
  8. Pour la section Sélectionnez la base de données, effectuez l'une des étapes suivantes :
    • Utilisez le menu déroulant pour sélectionner la base de données sur le serveur indiqué.
      ou
    • Saisissez un nom pour la base de données dans le champ Joindre un fichier de base de données comme un nom de base de données, puis cliquez sur le bouton ... pour sélectionner un fichier de base de données (MDF) Microsoft SQL Server.
  9. Optionnelle : Cliquez sur Tester la connexion pour vous assurer que votre connexion à la base de données fonctionne correctement.
  10. Optionnelle : Dans l’onglet Propriétés avancées, fixez une période de temporisation pour la connexion à la base de données.
  11. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue Propriétés des liaisons de données.
    Résultat :La chaîne de connexion est ajoutée au champ Chaîne de connexion OLE DB (depuis le serveur).
  12. Dans la boîte de dialogue Configurer·la·connexion·à·la·base·de·données·externe, dans le champ Expression SELECT, entrez l'expression SELECT permettant d'obtenir les colonnes sources depuis la base de données externe.
    Exemples d'expressions SELECT :

    SELECT CustomerNumber, CustomerName FROM Customer

    SELECT ID, Name + ' ' + Department FROM Company

    SELECT ID, Name, CustomerID FROM Contacts

    SELECT * FROM Customer

  13. Cliquez sur Actualiser les Colonnes pour obtenir les colonnes sources.
    Résultat :La liste Colonnes affiche les correspondances entre les colonnes récupérées depuis la base de données externe (Colonne Source) et les propriétés M-Files (Propriété de destination).
  14. Mettez en correspondance les propriétés de la Colonne Source avec les propriétés de votre coffre M-Files (listées dans la colonne Propriété de destination).
    Remarque : Si vous souhaitez mettre en correspondance plusieurs valeurs avec une propriété du type de donnée Choisir dans la liste (sélection multiple), les valeurs doivent être enregistrées sur leur propre ligne dans la base de données externe. Par exemple, si vous souhaitez mettre en correspondance plusieurs valeurs avec la propriété Industry, les valeurs doivent être enregistrées de la façon suivante :
    ID Customer name City Industry Active
    ABC-123 ESTT Corporation New York 100 1
    ABC-123 ESTT Corporation New York 101 1
    ABC-123 ESTT Corporation New York 108 1

    Dans ce cas, les données ne peuvent toutefois qu’être lues à partir de la base de données externe, et non pas enregistrées dans la base de données externe.

  15. Cochez les cases dans la colonne Ajout et définissez les deux expressions sous la liste Colonnes.
    Si vous souhaitez...Réalisez les étapes suivantes :
    Autoriser l'accès en lecture seule Ne cochez pas les cases et laissez les expressions vides.
    Permettre aux utilisateurs de créer des informations, mais pas de les mettre à jour ni de les supprimer
    1. Cochez les cases dans la colonne Ajout pour les propriétés nécessaires.
    2. Cliquez sur le bouton Par défaut qui se trouve à côté des champs d’expression INSERT INTO et SELECT. Vous pouvez également saisir vos expressions dans les champs.

    Le tableau ci-dessous explique l’emploi des deux expressions susmentionnées.

    Expression Définition Exemples
    INSERT INTO Lorsque vous créez un nouvel élément de la liste de valeurs dans M-Files, M-Files Server ajoute l’enregistrement correspondant dans la base de données externe à l'aide de l'expression INSERT INTO. Utilisez un point d'interrogation (?) pour indiquer la valeur de chaque champ.
    Remarque : L'expression INSERT INTO dans M-Files ne définit pas de valeur d'identifiant pour les champs. La base de données doit être configurée pour fournir automatiquement un identifiant aux nouveaux enregistrements. Dans des bases de données Microsoft SQL Server par exemple, configurez le type de la colonne ID en tant qu’identité. Si la base de données externe ne peut créer de nouveaux ID, l'expression INSERT INTO ne peut pas être utilisée.

    INSERT INTO Customers( CustomerName ) VALUES( ? )

    INSERT INTO ContactPersons( Name, CustomerID ) VALUES( ?, ? )

    SELECT Une fois qu’un nouvel enregistrement a été créé avec l’expression INSERT INTO, M-Files Server obtient l’identifiant de l’enregistrement qui vient d’être créé à l’aide de cette expression SELECT. Une fois qu’un nouvel enregistrement a été créé avec l’expression INSERT INTO, M-Files Server obtient l’identifiant de l’enregistrement qui vient d’être créé à l’aide de cette expression SELECT.
  16. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue Configurer·la·connexion·à·la·base·de·données·externe.
  17. Optionnelle : Cochez la case Désactivée si vous souhaitez désactiver provisoirement la connexion à la base de données externe.

    Si la connexion est désactivée, les informations entre le coffre et la base de données externe ne sont pas synchronisées.

  18. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue Propriétés de type d'objet.
Le type d'objet est maintenant mis à jour vers et depuis la base de données externe.