Pourquoi mon M-Files n’est pas aussi rapide que d’habitude ?

Si les utilisateurs de M-Files remarquent d’importants problèmes de rendement en utilisant quotidiennement M-Files, réalisez les procédures décrites ci-dessous afin de localiser l’éventuelle ou les éventuelles origines du problème. La lenteur du système peut être due à plusieurs facteurs, comme des problèmes de matériel informatique ou d’infrastructures, la structure du coffre ou des opérations de maintenance périodiques, des problèmes associés à l’ouverture de fichiers ou de vues, etc.

Si vous contactez notre service assistance au sujet d’un quelconque problème de rendement, n’oubliez pas de fournir les informations suivantes :

Problèmes de rendement causés par des facteurs associés au matériel ou à l’infrastructure

Les problèmes de rendement peuvent être causés par d’autres problèmes liés au matériel ou à l’infrastructure. Vérifiez les compteurs de performances suivants sur l’ordinateur de M-Files Server ainsi que sur l’ordinateur de Microsoft SQL Server (s’ils se trouvent sur des serveurs différents) :

  • Utilisation du fichier de pagination : Utilisez Performance Monitor pour vérifier l’utilisation actuelle et l’utilisation maximale du fichier de pagination. Veuillez noter que Windows utilise toujours le fichier de pagination. Peu importe la RAM dont vous disposez, mais si l’utilisation maximale du fichier de pagination est supérieure à 10 pour cent environ, cela peut indiquer que le système est régulièrement faible sur la RAM ou que l’emploi de la RAM est excessif. Consultez Inspection de l’utilisation du fichier de pagination dans Performance Monitor pour obtenir des instructions sur la façon de vérifier l’utilisation de la page de pagination.
  • Utilisation actuelle de la RAM via le gestionnaire des tâches Windows.
  • Charge de l’unité centrale via le gestionnaire des tâches Windows : Si la charge fait un pic de près de 100 %, il se peut que le système soit sous-équipé ou que certains processus accaparent un trop grand nombre de ressources.
  • La connectivité réseau entre les serveurs si M-Files Server et Microsoft SQL Server sont exécutés sur des serveurs différents. La latence réseau entre les serveurs peut provoquer une lenteur non négligeable côté utilisateurs finaux.
  • Assurez-vous qu’une limite de mémoire a été assignée à l’instance Microsoft SQL Server. Elle doit être fixée suffisamment haut pour fournir au serveur SQL autant de RAM que possible, mais aussi suffisamment bas pour empêcher la permutation du système. Généralement, laissez de 3 à 4 Go pour le système d’exploitation hôte et ses services et, si M-Files Server est exécuté sur le même système, attribuez de 2 à 3 Go à cet effet et pour les autres processus. Consultez Modification de la limite de mémoire pour une instance Microsoft SQL Server pour obtenir des instructions sur la configuration de la limite de mémoire pour l’instance Microsoft SQL Server.
    Remarque : Ces valeurs sont approximatives et dépendent de nombreux facteurs tels que le nombre de coffres, l’utilisation d’applications de coffre côté serveur, etc.

Problèmes de rendement causés par la structure du coffre ou des opérations de maintenance périodiques

La lenteur du système peut également s’expliquer par les problèmes présents au niveau de la structure du coffre et les opérations de maintenance périodiques peuvent être considérées comme des problèmes de rendement par l’utilisateur final.

Les facteurs suivants associés à la structure du coffre ou aux opérations de maintenance peuvent entraîner une lenteur (provisoire) du système :

  • Les métadonnées du coffre peuvent ne pas être optimales. Il ne devrait, par exemple, pas y avoir de listes de valeurs avec des dizaines de milliers d’entrées ou des classes avec des centaines de propriétés obligatoires.
  • Si l’on modifie les listes de contrôle d’accès, les autorisations de chaque document concerné sont mises à jour, ce qui peut entraîner une lenteur provisoire du système.
  • L’exécution de tâches de fond telles que les optimisations et les sauvegardes peuvent entraîner une lenteur provisoire. Ces opérations ne devraient pas être effectuées pendant les heures de forte utilisation.
  • Si de nombreuses tâches d’exportation et d’importation sont exécutées à brefs intervalles, cela peut entraîner des problèmes de rendement.
  • Le journal des événements de M-Files Admin peut servir à dévoiler les instances qui ont une utilisation hors du commun du coffre ainsi que le nombre excessif de téléchargements.
  • Pour les coffres Firebird, la taille des métadonnées ne devrait pas être supérieure à 2 Go par coffre. Consultez Paramètre de registre pour une utilisabilité renforcée de Firebird pour obtenir des instructions sur la façon de définir la taille maximale des métadonnées et Vérification de la taille d'un fichier de métadonnées Firebird pour obtenir des instructions sur la façon de vérifier la taille des métadonnées.

Problèmes de rendement lors de l’ouverture des vues ou lors de recherches

Effectuez les contrôles suivants pour vérifier si la lenteur du système va de pair avec l’ouverture des vues ou les recherches :

  1. Utilisez M-Files Desktop sur le serveur de M-Files et utilisez Local Procedure Call comme protocole de connexion au coffre afin d’écarter d’éventuels problèmes associés au réseau. Consultez Ajouter une connexion à un coffre pour obtenir des instructions sur la façon de définir la connexion au coffre et d’utiliser Local Procedure Call comme protocole.
  2. Connectez-vous au coffre en tant qu’utilisateur normal et non en tant qu’administrateur de façon à ce que les contrôles d’autorisation ne soient pas outrepassés lors de l’emploi du coffre. Vous pouvez ainsi vérifier si oui ou non le problème est associé aux contrôles d’autorisation.
  3. Essayez de modifier les propriétés d’une vue, puis appuyez sur ⇧ Maj + F5 pour rafraîchir complètement la vue. Essayez de modifier différentes propriétés des vues telles que les filtres ou les niveaux de classement pour voir si le problème est associé aux vues.
    Remarque : Vous pouvez créer une copie d’une vue existante pour ne pas avoir à changer les propriétés de la vue originale. Cliquez, à l’aide du menu bouton droit, sur une vue de votre choix et sélectionnez Copier dans le menu contextuel. Puis cliquez, à l’aide du menu bouton droit, sur un espace vide de la zone de liste et sélectionnez Coller dans le menu contextuel.