Langues et Traductions

La langue de l’interface utilisateur de M-Files est fonction de trois facteurs :

  • Langue du logiciel M-Files
  • Langue du coffre :
  • Langue d’affichage Windows

Vous pouvez passer facilement à n’importe quelle langue du logiciel via la configuration de langue, comme décrit ci-après. Pour obtenir des instructions sur la façon de traduire la structure des métadonnées du coffre dans la langue de votre choix, consultez la rubrique Traduction de la structure des métadonnées.

La modification de la langue d’affichage Windows dépend de la version de votre Windows. Par exemple, sur Windows 10, vous pouvez modifier la langue d’affichage via Panneau de configuration > Langue.

Remarque : Le M-Files Web classique nécessite plusieurs conditions préalables pour une expérience utilisateur totalement localisée. Pour davantage d'informations, veuillez vous reporter à cette note. Le nouveau M-Files Web utilise votre paramètre de langue du navigateur pour sélectionner la langue de l'interface utilisateur.

Changement de la langue du logiciel

Le logiciel M-Files peut être utilisé dans différentes langues. Le changement de langue est facile et la modification peut aussi être effectuée pendant l'utilisation. Vous pouvez ouvrir la boîte de dialogue Changement de Langue en cliquant sur l'icône M-Files sur la zone de notification Windows et en sélectionnant Paramètres > Changer la Langue. Le logiciel M-Files propose ces langues automatiquement.

Si par exemple, le français est sélectionné comme langue du logiciel, les options suivantes s'affichent en français : Verrouiller, Publier et workflow. Si le finnois avait été sélectionné, les mêmes options apparaîtraient en finnois : Varaa muokattavaksi, Palauta muokkauksesta et Työnkulku.

Des versions de langues supplémentaires sont disponibles sur accord séparé avec M-Files.

Traduction de la structure des métadonnées

La structure des métadonnées du coffre peut être traduite en plusieurs langues. La structure des métadonnées du coffre se rapporte aux types d'objets du coffre, classes, définitions de propriétés, listes de valeurs et workflow, etc. Les titres de classe du document tels que Proposition, Commande et Contrat peuvent alors être traduits dans les langues souhaitées.

L'entreprise peut traduire la structure des métadonnées de manière indépendante ou la faire traduire par un tiers. La gestion du matériel de traduction est simple : l'administrateur peut exporter le matériel de traduction au format de fichier XML. Les supports peuvent ensuite être traduits en interne ou par une agence de traduction professionnelle. Le processus de traduction lui-même ne dépend pas de M-Files Admin ni de ses autorisations.

La traduction de la structure des métadonnées peut être particulièrement avantageuse pour les entreprises opérant dans plusieurs pays ou les entreprises ayant plusieurs langues en interne. Ceci permet à chaque utilisateur d'ajouter des documents et d'autres objets à l'aide de la structure des métadonnées dans sa langue. La structure des métadonnées à plusieurs langues peut également être utile si l'entreprise utilise plusieurs langues pour des raisons autres qu'un contexte géographique.

Consultez Structure de métadonnées à plusieurs langues pour recevoir de plus amples informations sur la façon de créer une version localisée de la structure des métadonnées de votre coffre.

Conseil : Si votre administrateur système M-Files a autorisé les titres d'objet traduits, vous pouvez utiliser ceux-ci dans les recherches. Les titres d'objet traduits sont également affichés dans la zone de titre de la fiche de métadonnées, dans la zone de liste, dans les notifications et dans les listes de valeurs.

Différentes langues pour le logiciel et la structure des métadonnées

Parallèlement aux commandes M-Files, des métadonnées spécifiques des coffres peuvent être sélectionnées et modifiées dans une langue spécifiée par l'utilisateur si la structure des métadonnées a aussi été traduite. Si la structure des métadonnées n'a pas été traduite dans la ou les langue(s) requises, par exemple du finnois en français, il peut être difficile pour l'utilisateur de comprendre pourquoi certaines informations s'affichent en finnois et d'autres en français. Seuls les utilisateurs avec des droits d'administration peuvent afficher et modifier le contenu de la structure des métadonnées.

Par exemple, le type de classe Proposition, le type d'objet Client et la définition de propriété Date du document appartiennent à la structure des métadonnées. Si l'utilisateur a sélectionné le finnois comme langue du logiciel mais la structure des métadonnées n'a pas été traduite en finnois, l'utilisateur verra ces options en français uniquement car elles ont été ajoutées à la structure des métadonnées et intitulées en français.

Ainsi, par exemple, lors de la création d'un nouveau document, certaines informations de la carte des métadonnées apparaîtront en finnois (Lisää ominaisuus, Avaa muokattavaksi et Luo) et d'autres en anglais (Proposition, Client et Projet). La raison vient du fait que certains textes, comme Luo, font partie du logiciel M-Files qui a déjà été traduit en finnois, mais le concept de Proposition de la structure de métadonnées n'a pas encore été traduit.



Une fiche de métadonnées en finnois et en anglais.